Fév
05

Un lépreux guéri ???

Home > Blog Pastoral > Un lépreux guéri ???

Dans l’Évangile de Marc, chapitre un, versets quarante à quarante-cinq, nous pouvons lire l’épisode de la guérison d’un lépreux. Au verset 44, on peut y lire : Garde-toi de rien dire à personne ; mais va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage. Mais, pourquoi Jésus envoie cet homme chez le sacrificateur, puisqu’Il vient de le guérir ? Pour comprendre, il faut se reporter à cette époque. En effet, Moïse avait prescrit tout un processus à respecter avant que le sacrificateur puisse déclarer pure un lépreux. Dans les faits, cette procédure n’avait jamais été suivie depuis, car jamais un lépreux n’avait été guéri. Le peuple juif croyait d’ailleurs que la lèpre était due au péché de la personne, et que pour en être délivrée, ses péchés devaient être pardonnés. Donc, dans leurs attentes, seul le Messie, lorsqu’Il viendrait pourrait guérir un lépreux de sa maladie. Alors, si l’homme s’était présenté au sacrificateur, comme Jésus le lui avait demandé, ce dernier aurait pu se poser la question : Le Messie serait-Il arrivé ? Évidemment, la réponse était : Oui ! Le simple fait que Jésus guérisse cet homme confirmait qu’Il était le Messie attendu. Mais cet homme a plutôt publié la chose, et la conséquence, pour Jésus, en fut : Jésus ne pouvait plus entrer publiquement dans une ville. Il se tenait dehors, dans des lieux déserts, et l’on venait à lui de toutes parts. (v.45b) En fait, c’était là ce à quoi les lépreux étaient condamnés. Ceci nous démontre que Jésus, en pardonnant nos péchés, a dû prendre sur Lui notre condamnation, porter Luimême la peine de nos péchés. Quel cadeau merveilleux !