Août
06

Sola fide : La foi seulement.

Home > Blog Pastoral > Sola fide : La foi seulement.

Un jour, un gardien de prison a demandé à Paul : « Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé ? » (Actes 16,30) Alors, Paul et son compagnon n’ont pas donné une réponse très compliquée. Ils ont simplement répondu : « Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé … ! » (Actes 16,31) Cette réponse semble peut-être trop facile pour que ce soit suffisant, mais c’est pourtant la réalité.

Comme nous l’avons mentionné la semaine passée, nous étudierons cette semaine, le deuxième « Sola » de la réforme de 1517 :

« Sola fide » : La foi seulement.

· Le moyen d’acquérir la vie éternelle avec Dieu est redevenu, avec la réforme, ce qu’il était depuis la venue de Jésus, soit : la foi seulement. Pas de formule trop compliquée, pas de cérémonie interminable et incertaine, seulement de croire en ce que Jésus était venu annoncer. L’Apôtre Jean, dans sa première lettre (I Jean 5,13), nous dit d’ailleurs pourquoi il a écrit cette lettre :

Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.

Croire (donc la foi) est la seule condition à remplir pour entrer au Ciel !

· Tous les êtres humains sont donc sur la même ligne de départ pour accéder au Paradis. C’est quand même brillant ! Comment Dieu aurait-Il pu être plus Juste ? Quel être humain ne peut pas simplement croire ? Alors, ni les riches, ni les pauvres ne sont favorisés, ni les hommes, ni les femmes, ni une race en particulier, ni les plus brillants, ni ceux qui éprouvent des difficultés d’apprentissage, tous sont égaux. Ceci est bien différent de ce que Luther entendait autour de lui, à l’époque.

· Lorsque Jésus a été crucifié, Il a déclaré à l’un des larrons (criminels) crucifiés à ses côtés qu’il serait avec Lui, au ciel, le jour même (Luc 23,43). Il n’avait besoin que de croire pour être sauvé puisqu’il est mort dans les minutes ou les heures qui ont suivi.

Alors prends le seul moyen que Dieu a planifié pour être sauvé: la foi. Reçoit, aujourd’hui même, le Salut de Dieu par la foi seulement.