Août
20

Sola gratia : La grâce seulement.

Home > Blog Pastoral > Sola gratia : La grâce seulement.

Le quatrième « sola » de la réforme de 1517 est la grâce seulement.

Avant d’en parler, peut être serions-nous mieux de définir ce qu’est une grâce ? Par définition, une grâce est quelque chose que nous recevons mais que nous ne méritons pas. On pourrait aussi dire que c’est une faveur imméritée.

Lisez le texte suivant, tiré de l’Épitre de Paul aux Éphésiens :

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Éphésiens 2;8 et 9 :

Nous avions déjà vu, il y a deux semaines, que le moyen de recevoir le cadeau du ciel est par la foi, en croyant en ce que Jésus est venu accomplir. Maintenant, le texte que nous regardons, nous affirme que nous ne pouvons rien faire pour gagner ou mériter le ciel.

Une bonne raison pour qu’il en soit ainsi, c’est pour éviter que l’on se compare et de croire que nous sommes meilleurs que notre voisin qui en a fait moins que moi, « afin que personne ne se glorifie. ».

Donc, avec la réforme :

· Le Ciel a retrouvé sa gratuité. Il est redevenu accessible à tous, même aux enfants, aux simples d’esprit et aux pauvres puisqu’il est un cadeau de Dieu.

· C’est par la grâce seulement que nous pouvons entrer au Paradis. Nous ne pouvons rien faire pour le gagner ou l’acheter. Aucune indulgence payée (pratique de l’époque) ne peut nous y donner accès.

· C’est un cadeau que Dieu nous a fait en offrant Jésus sur la croix pour payer à notre place, le prix que demandaient nos péchés. Jean 3;16 nous dit :

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

À ce prix, pourquoi s’en passer ? Accepte, par la foi, le cadeau de Dieu.