Oct
01

La Parole de Dieu (I)

Home > Blog Pastoral > La Parole de Dieu (I)

Nous croyons que la Bible est la Parole de Dieu. Mais, qu’est-ce que ça veut dire et sur quelle base pouvons-nous affirmer cela ?

Bien qu’il soit évident que les différents livres des Saintes Écritures ont été écrits par la plume des hommes, nous croyons que c’est Dieu qui nous parle par la main de ceux-ci.

En fait, nous pourrions affirmer que la Bible est à la fois 100% humaine et 100% divine. C’est difficile à comprendre, mais Dieu a su utiliser la main de simples hommes pour nous transmettre son Message d’amour divin.

Le fait qu’ils aient été écrit, à l’origine, par des personnes n’est habituellement pas remis en doute par personne, mais certains n’y voient que des livres d’hommes alors que d’autres les reçoivent comme les précieuses Paroles de Dieu.

L’argument le plus convaincant pour affirmer l’origine divine de l’Ancien Testament est sans nul doute, le témoignage de Jésus Lui-même. Jésus reconnaissait que, ce que ces humains avaient écrit venait directement de Dieu. Un bon exemple de ceci est de comparer Genèse 2,24 et Matthieu 19,4-5 :

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. Genèse 2,24

Il répondit : N’avez-vous pas lu que le créateur, au commencement, fit l’homme et la femme et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ?

Matthieu 19,4-5

Voyez-vous comme moi que le commentaire de l’auteur de la Genèse (Probablement Moïse) est reçu pour Jésus comme les Paroles même du Créateur ?

Aussi, Pierre, dans son second Épître mentionne, en parlant des Écritures :

car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. II Pierre 1,21

Nous pouvons donc recevoir cette Parole en toute confiance, sachant qu’Elle nous a été donnée par Dieu et qu’Elle est la Parole même de Dieu …

La semaine prochaine, nous regarderons ce qui en est du Nouveau Testament, soyez-là !