Oct
29

Que dois-je faire pour avoir la vie ?

Home > Blog Pastoral > Que dois-je faire pour avoir la vie ?

Un jour, un homme riche s’est jeté à genoux devant Jésus et Lui a posé la question : … que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? (Marc 10,17)

Remarquez que l’homme ne Lui a pas demandé comment il pouvait hériter de la vie éternelle, mais ce qu’il pouvait faire, Jésus lui a alors répondu ce que la loi demandait de faire, soit de respecter les dix commandements en entier.

L’homme a alors dit qu’il les avait respectés depuis sa jeunesse. Wow, c’est quand-même spécial ! Ça devait vraiment être l’une des meilleures personnes au monde pour avoir réussi à respecter tous les commandements sans commettre aucun péché ! On pourrait alors se dire qu’il méritait certainement d’entrer au ciel ?

Mais Jésus a « petté sa bulle ». Bien qu’il n’ait transgressé aucun commandement par commission (en ne commettant aucun péché, ce qui serait étonnant), il en avait violé certains par omission. Il avait, entre autre, omis de partager avec les plus démunis.

On pourrait alors s’écrier : « Mais qui peut être sauvé ? » et nous aurions raison car c’est exactement ce que les disciples ont répondu au verset 26 de Marc 10. La réponse de Jésus fut étonnante au verset 27 : « Cela est impossible aux hommes, mais non à Dieu : car tout est possible à Dieu. ».

En fait, l’homme n’avait pas posé la bonne question. Il ne nous faut pas demander ce que nous pouvons faire pour aller au Ciel, c’est peine perdue, mais plutôt ce que Dieu a fait pour que nous puissions y entrer ? (Car ce n’est pas impossible à Dieu.)

C’est là, toute la beauté de l’Évangile; Dieu a tout accompli à notre place, pour nous donner l’accès au Paradis. Voilà pourquoi Jésus a dit que c’était impossible aux hommes, mais que tout était possible à Dieu. Personne n’est capable de respecter suffisamment la loi pour mériter d’entrer au Ciel, c’est impossible et c’est ce que Jésus affirme. Par contre, en mourant à la croix, Jésus (donc Dieu) a payé pour que nous soyons pardonnés de tous nos péchés et ainsi, nous pouvons entrer au Ciel si nous acceptons son sacrifice.

Alors, quand tu te présenteras devant Dieu, après ta mort, vas-tu Lui présenté ce que tu as fait, de même que ce que tu n’as pas commis pour te faire répondre que « c’est impossible » que tu entres dans la vie éternelle avec cela, ou vas-tu présenter au Père, le sacrifice de Jésus qui t’accorde le pardon ? Alors seulement, tu entendras Dieu te dire, vient, mon enfant, entre dans le royaume que j’ai préparé pour toi !

Pour pouvoir Lui donner une telle « bonne réponse », tu n’as qu’à reconnaître ta faillite personnelle quand tu as essayé de gagner ton Ciel par tes propres forces, à demander pardon à Dieu par le sang de Jésus et à recevoir son pardon au nom de Christ.