Fév
11

Le jour de la marmotte ?

Home > Blog Pastoral > Le jour de la marmotte ?

En Amérique du nord, une journée, soit le 2 février, est appelée le jour de la marmotte. On ne sait trop quoi en penser. Est-ce une science ou une simple superstition ? Je ne tenterai pas de répondre à cette question aujourd’hui, mais j’aimerais que l’on se penche sur la motivation pour une telle journée.

En effet, si notre société s’est dotée d’une journée de la marmotte, c’est qu’en Amérique du Nord, les hivers sont longs et très rigoureux. En février, les gens commencent à se demander si on en a bientôt fini avec le froid et la neige. Les bourses sont vides à cause des factures de chauffage faramineuses, nous avons épuisé nos derniers endroits pour pousser toute notre neige et espérons ne plus avoir à pelleter, …

À partir de février, nous vivons dans l’espérance d’un printemps hâtif. C’est pourquoi les nord-américains se sont dotés d’une journée et d’un moyen, plutôt humoristique pour prédire si l’hiver sera encore long.

On peut assez aisément faire un parallèle avec notre vie spirituelle. Si nous soupirons après le printemps, et la fin de l’hiver, l’âme de ceux qui sont prêts au retour du Seigneur soupire après le jour où Jésus reviendra. C’est pourquoi, Dieu a annoncé, en Actes 1;11b « Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel. »

Wow ! C’est ici une promesse que les deux hommes vêtus de blanc nous ont faite. Jésus va revenir ! Non seulement, un jour, l’hiver va finir, mais le printemps va arriver ! Nos corps soupirent après le jour où Jésus reviendra pour nous chercher. Mais est-ce que c’est aussi ton cas ? Si tu es la personne qui se fait braquer son domicile, tu es certainement contant d’entendre la sirène des policiers, mais si tu es en train de braquer un domicile, ce son te donnera la frousse et tu détaleras à toutes jambes.

Si tu as placé ta foi en Jésus, s’Il est ton Sauveur, alors tu as hâte à son retour, sinon tu peux l’appréhender, mais une chose est certaine, c’est une promesse : Il va revenir ! Es-tu prêt ? Sinon, ne tarde pas à placer ta confiance en Dieu, maintenant pour ton salut éternel.

Reviens bientôt, Seigneur Jésus !